Inscription (1/2)

Nom
Adresse(Nécessaire)
Mot de passe(Nécessaire)
Fait au moins 6 caractères
Contient au moins 1 chiffre et 1 lettre
Contient un caractère spécial
Les mots de passes sont identitiques
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Bienvenue chez Aquiprint !

Vous venez de créer votre compte. Vous pouvez bénéficier d’une remise sur votre première commande

-10%

Avec le code NEWBAT23

Copier le code promotionnel

Votre panier

0

Votre panier est vide.

Téléphone

05 56 39 05 18

Horaires

Lun - Ven : 8:00h - 22:00h

Adresse

4 chemin du Pont Neuf, 33520 Bruges

Édition, quels sont les types d’édition ?

AUTEUR

Aquiprint

PUBLIÉ LE

29 Avril 2024

CATÉGORIE

Edition

Publier son livre dans une maison d’édition reconnue et rencontrer un succès qui fait de l’ouvrage un best-seller, qui, parmi les passionnés d’écriture, n’en a jamais rêvé ? L’édition "traditionnelle" n’est malheureusement pas toujours accessible, mais après tout, pourquoi pas vous ?


L’édition "traditionnelle" ou "édition à compte d’éditeur"

Envoyer son manuscrit

Si votre manuscrit est sélectionné, c’est l’apothéose, la gloire, la consécration. Car, il faut le souligner, seulement 1% des auteurs qui ont envoyé leur texte à une maison d’édition voient leur œuvre paraître.

Chaque maison d’édition possède sa propre ligne éditoriale. Le but n’est pas d’envoyer votre manuscrit à toutes les maisons d’édition pour augmenter vos chances d’être publié(e), mais plutôt de cibler et d’être cohérent(e) dans vos envois dont les frais peuvent vite s’avérer onéreux. Étudiez bien votre cible !

De plus, tous les éditeurs ne fonctionnent pas de façon identique. Certains mettront de côté les tapuscrits qui ne respectent pas une mise en page qui leur est propre. D’autres imposent des envois par e-mail en format .pdf. Une maison d’édition, c’est aussi un ton à respecter.

Ainsi, vous l’aurez compris, il serait irrationnel d’adresser votre roman aux éditions Nathan, maison spécialisée dans la publication de manuels scolaires !

Préparer son manuscrit

Renseignez-vous sur la mise en page de votre texte, la typographie à utiliser ainsi que sa taille. Accordez les interlignes, les marges et numérotez les pages. Généralement les maisons d’édition qui souhaitent recevoir des manuscrits papier préfèrent des impressions recto. N’hésitez pas à fouiller Internet à la recherche d’éléments qui concernent les éditeurs que vous avez retenus. Accompagnez votre ouvrage d’une lettre de présentation et mettez en avant vos expériences d’auteur ou d’auteure. La sélection étant parfois aléatoire, le tout est de s’armer de patience et… d’y croire !

Dernier petit point à souligner, vos droits d’auteur sont cédés pour une longue, parfois très longue durée.

Les deux types de maisons d’édition à compte d’éditeur

Effectivement, on peut distinguer deux types d’éditeurs de livres.


  • Les maisons d’édition avec diffuseur

Certains éditeurs de livres peuvent également les diffuser, il s’agit de maisons d’édition avec diffuseur. Par exemple, le groupe Hachette est un diffuseur. Il permet la diffusion des ouvrages édités par Albin Michel, Hatier, Bayard, Le Livre de Poche, Milan, Dunod, Glénat… C’est le cas d’autres grandes maisons d’éditions. L’avantage est que l’édition de votre livre se soldera par une diffusion dans des librairies et rayons de grandes surfaces.  Sa visibilité sera donc plus grande et par conséquent, engendrera plus de ventes.


  • Les maisons d’édition sans diffuseur

Les éditeurs indépendants et les petits établissements ne sont généralement pas affiliés à des diffuseurs. Votre ouvrage est donc, la plupart du temps, proposé en ligne et référencé sur des sites comme la Fnac, Cultura, mazon… Il peut néanmoins être commandé par une librairie si elle souhaite le proposer à la vente. L’inconvénient est que sa visibilité sera moindre, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas percer !

Éditer différemment

L’édition à compte d’auteur

L’édition d’un livre via ce type de structure repose sur le principe suivant : l’auteur paie un éditeur pour que son ouvrage soit publié. Dans les pays anglophones, ces prestations sont nommées « vanity publishers » que nous pouvons traduire par « éditeur amour-propre », qui flatte la vanité des auteurs. Il n’est pas rare que ces éditeurs pâtissent d’une réputation peu flatteuse. En effet, l’éditeur à compte d’auteur réalise son bénéfice sur la fabrication de votre ouvrage et les services facturés en amont et en aval : mise en page, réalisation de la couverture, promotion… Si son travail est sérieux et s’il est honnête, l’éditeur à compte d’auteur doit vous proposer une relecture et une correction de votre livre, ainsi que sa promotion et sa distribution, tout est une question de budget. Attention, la facture grimpe rapidement ! Il existe un certain nombre de sites qui permettre une édition en ligne de manuscrits. Il est cependant opportun de bien se renseigner sur le fonctionnement d’une structure de ce type et surtout de ne pas comparer ses services avec ceux d’une grande maison d’édition !


L’auto-édition

En choisissant d’auto-éditer, vous maîtrisez… tout ! Votre budget, votre création, votre promotion, vos canaux de diffusion. Vous conservez vos droits d’auteur et restez l’unique propriétaire intellectuel de votre œuvre, rassurant, non ?

L’auto-édition demande un travail consciencieux, mais vous y rencontrerez le plaisir de créer un ouvrage qui vous ressemble. Petit bémol (si ç’en est un !), l’auto-édition demande d’être polyvalent. En plus d’écrire, vous devrez relire, mettre en page, communiquer… Vous pouvez aussi être aidé(e), soutenu(e), secondé(e) et rallier votre entourage autour de votre projet, voire, si votre budget le permet, vous octroyer les services d’un prestataire (électeur, graphiste…) ! Et pour l’impression, pas de panique, nous vous conseillons un petit imprimeur numérique en bordure de rocade bordelaise ;)

Aquiprint, leader de l’impression de livre depuis 2004

Notre équipe œuvre chaque jour pour que l’impression d’ouvrages fasse aussi la fierté de leurs auto-éditeurs.

Qui sommes nous ?