Inscription (1/2)

Nom
Adresse(Nécessaire)
Mot de passe(Nécessaire)
Fait au moins 6 caractères
Contient au moins 1 chiffre et 1 lettre
Contient un caractère spécial
Les mots de passes sont identitiques
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Bienvenue chez Aquiprint !

Vous venez de créer votre compte. Vous pouvez bénéficier d’une remise sur votre première commande

-10%

Avec le code NEWBAT23

Copier le code promotionnel

Votre panier

0

Votre panier est vide.

Téléphone

05 56 39 05 18

Horaires

Lun - Ven : 8:00h - 22:00h

Adresse

4 chemin du Pont Neuf, 33520 Bruges

Qu’est-ce que le métier de relecteur-correcteur ?

AUTEUR

Aquiprint

PUBLIÉ LE

29 Avril 2024

CATÉGORIE

Edition

La faute lui saute à la figure comme une puce et il l’attrape pour la dompter. Il n’a d’yeux (presque) que pour elle et elle le dérange. Il aime les phrases, les mots et l’orthographe. Son métier ? Relecteur-correcteur.

Présentation du métier de relecteur-correcteur

La profession de relecteur-correcteur fait partie des nombreux métiers du livre. Dans l’édition et la presse, il assure des textes quasiment irréprochables avant qu’ils soient imprimés. Comment ça “quasiment“ ? La zéro coquille dans un livre n’est pas rare, aucune honte à cela et il est humainement impossible qu'il n'y en ai pas. Le correcteur-rédacteur lit, corrige et relit les textes pour soigner l’orthographe, vérifier la grammaire, affiner le vocabulaire, corriger la typographie. La relecture-correction concerne de nombreux textes avant leur publication : romans, articles, dictionnaires, thèses, notices… Les relecteurs-correcteurs sont majoritairement à leur compte, travaillent sous le régime de l’auto-entreprise et ont plusieurs clients. Sachez également que le relecteur-correcteur est soumis au secret professionnel, impossible pour lui de divulguer les informations qu’il a entre les mains !

La relecture et la correction

Dans un premier temps, le recteur-correcteur lit attentivement le texte pour mettre de côté toute erreur de syntaxe, d’orthographe, de grammaire et de typographie. Il doit connaître le codes typographique et orthotypographique - règles qui régissent les normes typographique et celles de l’orthographe comme les majuscules, la ponctuation, l'utilisation de l’italique… -

La correction consiste en l'examen des textes, du sens des phrases, de la fiabilité des informations comme par exemple les dates ou les citations. Le relecteur-correcteur doit également vérifier la mise en page, homogénéiser le sommaire ou les titres de chapitres.

Normalement, le relecteur-correcteur ne reformule pas les textes. Il désigne les erreurs de syntaxe, les pléonasme, les phrases maladroites. Mais il peut arriver qu’une demande de reformulation ou des propositions de réécriture lui soient formulées. Dans ce cas là, le relecteur-correcteur dissocie une relecture et une correction “simples“ d'un travail de reformulation.

Lorsque les textes ont été relus, le relecteur-correcteur les soumet à son client pour validation avant envoi chez l’imprimeur. Si le client apporte des modifications, le travail du professionnel consiste en une dernière lecture pour vérifier la prise en compte des derniers ajustements dans le fichier définitif.

La formation de relecteur-correcteur

Sensible à la rédaction, à l’orthographe, à la grammaire et à la syntaxe, le relecteur-correcteur a déjà des prédispositions pour maîtriser la langue française. Néanmoins, la correction et la rédaction sont des tâches difficiles à réaliser. Il existe des formations pour l’exercice de ce métier. Ce sont souvent des cursus qui viennent terminer des études de lettres ou une formation de quelques mois s’il s’agit d’une reconversion professionnelle ou d’une spécialisation. Les emplois de relecteur-correcteur sont rarement des postes salariés et ces professionnels fonctionnent surtout par missions. La correction d’un livre auto-édité peut être l’une d’elles.

Pourquoi faire appel à un relecteur-correcteur ?

Il existe aujourd’hui des outils qui permettent de limiter les fautes d’orthographe. Les logiciels de rédaction soulignent les erreurs en rouge, un premier pas vers la correction. Un professionnel prendra davantage de recul sur le texte que vous avez produit. Outre l'orthographe, il soulignera aisément les erreurs de syntaxe, les contresens, le vocabulaire. Sachez qu'un lecteur est gêné par les fautes d'un texte qui peuvent l'empêcher “d’entrer“ dans une histoire. L'objectif d'un relecteur-correcteur est de rendre un écrit plus séduisant. Si vous devez envoyer votre manuscrit à une maison d’édition, nul doute qu'il sera mis de côté plus rapidement qu’un autre s'il est pourvu de fautes. Vous souhaitez un petit éclaircissement concernant le coût moyen d’un relecteur-correcteur ? Sachez qu’un professionnel facture entre 1,50 € et 4,50 € en moyenne pour 1 000 signes espaces incluses - oui oui, le mot “espace“ est féminin lorsqu’il s’agit de typographie ! -.

Si vous souhaitez imprimer un livre et l’auto-éditer, vous pouvez aussi solliciter l'aide de vos proches. Un œil sensible à l’orthographe et à la langue française vous sera déjà d’une grande aide !

Aquiprint, leader de l’impression de livre depuis 2004

Notre équipe œuvre chaque jour pour que l’impression d’ouvrages fasse aussi la fierté de leurs auto-éditeurs.

Qui sommes nous ?