Inscription (1/2)

Nom
Adresse(Nécessaire)
Mot de passe(Nécessaire)
Fait au moins 6 caractères
Contient au moins 1 chiffre et 1 lettre
Contient un caractère spécial
Les mots de passes sont identitiques
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Bienvenue chez Aquiprint !

Vous venez de créer votre compte. Vous pouvez bénéficier d’une remise sur votre première commande

-10%

Avec le code NEWBAT23

Copier le code promotionnel

Votre panier

0

Votre panier est vide.

Téléphone

05 56 39 05 18

Horaires

Lun - Ven : 8:00h - 22:00h

Adresse

4 chemin du Pont Neuf, 33520 Bruges

Écrivain, métier idéalisé ?

AUTEUR

Aquiprint

PUBLIÉ LE

29 Avril 2024

CATÉGORIE

Edition

C’est vrai que c’est un métier attirant, n’est-ce pas ? Attirant, certes, mais il est rare de pouvoir vivre de cette passion, de faire éditer son livre. Car il s’agit avant tout d’une passion. Que faut-il faire pour devenir écrivain, auteure ?

Les joies du métier

Écrire, un métier ?

Contrairement aux pays anglo-saxons qui proposent des formations pour apprendre à écrire, en France, il n’est pas nécessaire d’étudier. D’ailleurs, nombre de personnes écrivent tout en occupant un autre métier ! On peut être auteur et chef de chantier, auteure et médecin et rien n’empêche de suivre des ateliers d’écriture pour faire évoluer sa plume et ouvrir son esprit !

Aimer écrire

Pour écrire, il « suffit » d’aimer les mots et leur sonorités, de savoir jouer avec brillamment. Un écrivain prend la plume - ou le clavier - d’abord par plaisir, sinon quel intérêt d’aligner les mots les uns aux autres, de les travailler, de les modeler ? Écrire, c’est savoir maîtriser la forme choisie, le suspense, l’autobiographie, le roman d’amour, le documentaire.

Un auteur, une auteure écrit aussi pour des lecteurs, pour partager et transmettre. Et une fois que son œuvre est entre les mains d’un lecteur, étrangement, elle ne lui appartient plus. Il faut savoir laisser vivre ses écrits.

Les contraintes

Les conditions de rédaction

Pouvoir écrire, c’est écrire, écrire et écrire encore. Simone de Beauvoir l’a bien dit « Écrire est un métier qui s’apprend en écrivant ! » Il ne faut pas hésiter à reformuler, effacer, relire et faire relire, accepter les critiques, se remettre en question. Mais surtout, pour travailler les mots, il est nécessaire d’être dans de bonnes conditions : se réfugier dans une pièce au calme, écouter de la musique classique, être seul.e. Certains endroits ne sont pas - ou peu - opportuns pour rédiger : lieu bruyant, sombre, où il fait trop froid ou trop chaud. « Être bien » est peut-être simplement le secret !

Pouvoir se faire éditer

Un auteur aime avoir du succès ! Mais il n’est pas sans savoir qu’avant de trouver une maison d’édition qui accepte d’éditer son livre, il doit parfois faire preuve de patience et être prêt à accepter des refus, parfois beaucoup ! Le métier d’écrivain est incertain, mal rémunéré - entre 5 et 8% du prix de vente - et ne pas savoir ce qu’il se passera le lendemain peut être difficile à vivre. Être « prudent » serait une bonne solution : pourquoi ne pas occuper un poste et faire de l’écriture un loisir ? Et puis, en attendant de rencontrer le succès, imprimer son livre en auto-édition serait une alternative : maîtrise des coûts, des stocks, facilité d’impression… En somme, s’auto-éditer ! On dit ça, on ne dit rien…

Aquiprint, leader de l’impression de livre depuis 2004

Notre équipe œuvre chaque jour pour que l’impression d’ouvrages fasse aussi la fierté de leurs auto-éditeurs.

Qui sommes nous ?